Ensilage Ananas

Valorisation des ensilages des sous-produits de l’ananas dans l’alimentation animale.
Mise à jour le 19 décembre 2011
 

L’utilisation de déchets de conserveries d’ananas dans l’alimentation du bétail a fait l’objet d’études dans les années 80. Elles ont porté sur la conservation des ensilages des sous-produits de l’ananas et l’utilisation de ces ensilages dans l’alimentation animale.

 

Contexte et enjeux.
C’est dans une perspective de valorisation des déchets de conserverie d’ananas de Morne rouge en Martinique que la valorisation des sous-produits de l’ananas a été envisagée dans les années 80. Bien qu’il n’existe plus actuellement d’usine de transformation de l’ananas aux Antilles Françaises, ces travaux montrent comment l’ananas et ses sous-produits peuvent contribuer à l’alimentation animale. Ils se placent dans une perspective d’intégration des activités d’élevage et de production d’ananas et peuvent contribuer à la valorisation des ananas non commercialisés.

Les travaux de l’Inra.
L’utilisation de l’ensilage de déchets de conserverie d’ananas pressés a été testée sur agneaux et taurillons.

Les caractéristiques de l’ensilage d’ananas testé sont précisé dans l’article joint.

Associé à un fourrage vert sur la base de 2% du poids vif des agneaux et complémentés en azote, ces ensilages ont permis d’obtenir des croissances de l’ordre de :

- 180 grammes/jour pour les agneaux
- 1 000 grammes/jour pour des taurillons

La valeur énergétique de l’ensilage des déchets d’ananas serait donc comprise entre 0.95 et 1.1 Unités Fourragères.
Le coût de l’alimentation pour les ovins comme pour les bovins fait apparaître un fort intérêt de l’alimentation à base d’ensilage d’ananas puisque le rapport entre la valeur produite et le coût de l’alimentation est de l’ordre de 2 contre 1.29 pour une alimentation à base de fourrage et de concentré.

Perspectives.
L’intérêt de ces résultats est à replacer dans une perspective d’intégration des activités d’élevage et de production d’ananas, où dans la perspective d’une valorisation locale de l’ananas (jus, pétillant, fruits confits, ...) en parallèle à la progression continue des surfaces plantées en ananas en Guadeloupe.

• Ce produit vous intéresse ? Contactez l'INRA

Type de résultat :

Procédé bio-technique

Avancée du sujet :

Abouti

Condition d’utilisation :

Domaine public

Impression de la fiche :

Version imprimable de cet article Version imprimable

Enjeux :

Agro-transformation

Gestion des ressources

Concepteur(s) :

Chamber PAUL-URBAIN-GEORGES

François GEOFFROY

Georges SAMINADIN