Baryov

Mètre à peser : ruban pour estimer le poids vif des moutons
Mise à jour le 7 novembre 2013
 

Cette méthode, basée sur la mesure du tour de poitrail pris derrière la patte avant, permet d’estimer directement le poids vif des ovins en croissance et des béliers.
Elle est réalisée sans matériel de pesée, sans investissement
La mesure facile à mettre en œuvre est indépendante du contenu de la panse. Pour les brebis reproductrices, la mesure du tour de poitrail combinée avec la mesure du tour de panse permet d’estimer le poids vif en prenant en compte la gestation.

 

Pourquoi est-il important de connaître le poids des animaux ? La connaissance du poids vif des ovins est très utile pour doser correctement les médicaments, pour ajuster les rations et compléments alimentaires, évaluer les performances de croissance, choisir les futurs reproducteurs, décider du moment de la vente…

Difficultés des pesées classiques. Les bascules pèse-bétail sont coûteuses, fragiles, nécessitent un sol stable, un entretien et un étalonnage régulier par des techniciens agréés, et demandent souvent de gros efforts pour y faire entrer les animaux. De plus le poids vif mesuré par pesée peut varier fortement en fonction du contenu digestif. Les pesons à ressort et balances romaines sont moins coûteux mais exigent de soulever les animaux, ce qui peut s’avérer très pénible. De plus le ressort des pesons peut être faussé définitivement suite à une surcharge, donnant ainsi des résultats erronés.

Le méthode de mesure à l’aide d’un ruban barymétrique permet de s’affranchir de ces contraintes et est à la portée de tous les éleveurs d’ovins qui ont souvent des possibilités d’investissements limitées.

Ruban à moutons mode d’emploi. Il s’agit d’une mesure du tour de poitrail (voir photo ci-dessous) de moutons Martinik mâles de tous âges ou femelles en croissance compris entre : 25 et 96 cm, pour un poids vif respectif compris entre 1.3 et 66 kg.
Pour réaliser correctement la mesure il faut passer le ruban juste derrière les pattes avant, et lire directement le poids. L’animal doit être en position détendue, il faut donc le manipuler avec calme.

Pour les femelles reproductrices cette mesure doit être complétée par la mesure du tour de panse (voir photo ci-dessous). Un abaque permet alors de corriger l’estimation du poids vif en tenant compte de l’état de gestation des femelles

Le ruban actuel a été calibré sur le mouton Martinik.
La précision de l’estimation de l’ordre de 5% du poids vif est excellente et comparable à celle obtenue par les pesées à partir de balances correctement utilisées.

Pour être utilisable avec d’autres races ovines de conformation différente, il convient de le calibrer à nouveau.

• Ce produit vous intéresse ? Contactez l'INRA

Type de résultat :

Outil ou machine

Avancée du sujet :

Abouti

Condition d’utilisation :

Domaine public

Impression de la fiche :

Version imprimable de cet article Version imprimable

Enjeux :

Gestion des ressources

Concepteur(s) :

Maurice MAHIEU

***

info portfolio
Zones de mesure