Accueil du site > Résultats > Productions végétales > Racines & tubercules > Acclimatation des vitroplants d’igname

Acclimatation des vitroplants d’igname

Comment sevrer des vitroplants d'ignames avant passage au champ ?
Mise à jour le 4 novembre 2014
 

Dans le cadre du CRB Plantes Tropicales, le laboratoire de culture in vitro de l’INRA peut fournir des vitroplants d’ignames aux partenaires du développement agricole ou de la recherche. Pour autant, ce matériel ne peut être mis au champ directement pour les expérimentations ou la production, il est nécessaire de passer par une phase de sevrage, ou acclimatation, afin que les plants soient suffisamment robustes pour survivre et se développer. L’INRA a acquis un savoir-faire sur ces techniques, et cette fiche détaille la façon de procéder pour arriver à disposer de matériel de plantation adéquat à partir des vitroplants d’ignames.

 

L’utilisation de vitroplants est une pratique répandue en culture de bananier Cavendish aux Antilles françaises, et l’itinéraire technique est bien maîtrisé. Il n’en est pas de même en culture d’ignames, pour laquelle on se heurte à l’absence d’une filière de production de matériel de plantation de qualité. La vitroculture peut avoir un rôle à jouer dans la structuration d’une telle filière, en mettant à disposition de pépiniéristes des vitroplants homogènes et de bonne qualité sanitaire. On sait en effet que les principaux facteurs limitants en production d’ignames sont les attaques de maladies, et l’hétérogénéité du matériel de plantation.

L’INRA a acquis un savoir-faire dans le domaine de la conservation et la multiplication in vitro des variétés d’ignames conservées au sein du CRB Plantes Tropicales. Il a également mis au point des méthodes pour que les vitroplants, fragiles lorsqu’ils sortent des tubes de culture, puissent être sevrés et acclimatés, et être suffisamment robustes lors de la mise au champ.

Ce sevrage, appelé aussi acclimatation, des vitroplants d’ignames est une étape délicate qui peut engendrer un fort taux de mortalité pour les variétés fragiles lorsque le vitroplant est mis directement au champ après un sevrage classique.

Nous proposons ici une méthode d’acclimatation plus progressive se déroulant en 3 phases :

- L’acclimatation des vitroplants en conditions contrôlées.
- La culture des plantes sous serre la première année.
- La plantation au champ la deuxième année à partir de semenceaux.

La fiche technique téléchargeable ci-dessous décrit précisément les étapes de l’acclimatation.

• Ce produit vous intéresse ? Contactez l'INRA

Type de résultat :

Procédé bio-technique

Avancée du sujet :

Abouti

Condition d’utilisation :

Domaine public

Impression de la fiche :

Version imprimable de cet article Version imprimable

Enjeux :

Gestion des ressources

Concepteur(s) :

Claudie PAVIS

David LANGE