Accueil du site > Travaux INSSICCA sur le porc

Travaux INSSICCA sur le porc

Des travaux sont menés dans le cadre d’INSSICCA, pour garantir une viande porcine saine
Mise à jour le 16 décembre 2019
 

Des chercheurs du consortium INSSICCA, ont présenté leurs travaux de recherche, réalisés pour trouver des stratégies adaptées, permettant le maintien de l’élevage dans les zones contaminées par la chlordécone avec une production de viande de porc saine.

 

La chlordécone est un insecticide toxique qui provoque une pollution persistante dans les sols antillais. Cette molécule s’accumule dans les produits animaux. Ainsi, la viande de porc élevé en extérieur sur une zone contaminée peut donc contribuer à l’exposition humaine à la chlordécone, en particulier chez les autoconsommateurs.

En effet, en Guadeloupe, 50% de la production de viande produite localement, provient du secteur informel. Or souvent, on y trouve des pratiques à risques : animaux en plein air, à l’attache ou dans des parcs au contact du sol, animaux alimentés avec des racines, tubercules et feuillages potentiellement contaminés par la chlordécone.

Dans le cadre du projet ANR INSSICCA, les recherches sont menées pour évaluer les risques liés à ces diverses pratiques et étudier le devenir de la chlordécone chez le porc. L’objectif est de maintenir une activité d’élevage dans les zones contaminées et de proposer une décontamination des animaux, avec des stratégies adaptées à chaque situation, ce qui garantit d’obtenir des produits sains.

Guido Rychen (UR-AFPA et porteur du projet INSSICCA), Agnès Fournier (UR-AFPA), Aurore Fourcot, doctorante (UR-AFPA), Harry Archimède (URZ) et Jean-Luc Gourdine (URZ), ont été interviewés par Josiane Champion (journaliste à Guadeloupe La Première), le 27 janvier 2018 à l’INRA (Petit-Bourg).

Ils lui ont exposé comment ils organisent leurs travaux, à partir d’expérimentations, réalisées à la PTEA, afin de :

-  Déterminer les cinétiques de disparition de la molécule de l’organisme, via les urines et les excréments. L’expérience est réalisée chez le porc Créole et le large White pour vérifier si la décontamination se passe de la même façon.
-  Evaluer la quantité de sol ingéré par les porcs quand ils sont élevés à l’extérieur, sur parcours herbeux ou plantation de patates.
Les résultats obtenus seront utilisés pour élaborer des pratiques d’élevage visant à sécuriser la viande de porc vis-à-vis du risque chlordécone.

PTEA : Plateforme tropicale d’expérimentation sur l’animal
UR-AFPA : Unité de Recherche Animal et Fonctionnalités des Produits Animaux
URZ : Unité de Recherches Zootechniques

ANR : Agence Nationale de la Recherche
INSSICCA : INnovative Strategies to establish Safe livestock rearing systems In Chlordecone Contaminated Areas (Stratégies Innovantes pour produire des denrées animales saines dans les zones contaminées par la chlordécone)

Voir aussi :
Rencontres autour de la contamination par la chlordécone
Le projet INSSICCA
Le lancement du projet

Voir en ligne : Le site du projet

• Besoins d'informations ? Contactez INRAE

Type de résultat :

Procédé bio-technique

Avancée du sujet :

Projet en cours

Condition d’utilisation :

Domaine public

Impression de la fiche :

Version imprimable de cet article Version imprimable

Enjeux :

Protection de l’environnement

Gestion des ressources

Politiques et territoires

Concepteur(s) :

Claudie PAVIS