Anthuriums

Anthuriums résistants à la bactériose Xanthomonas campestris
Mise à jour le 11 août 2011
 

La production d’Anthurium est fortement limitée par une maladie causée par la bactérie Xanthomonas campestris. L’Inra a mis en évidence une source de résistance chez une variété commerciale, et a réalisé des croisements à partir ce cette variété. Les hybrides se sont avérés résistants. L’Inra Guadeloupe dispose à ce jour de 2 de ces hybrides, à fleurs rouge et rose pâle.

 

Contexte. Aux Antilles, il existe un fort potentiel de débouché local pour la fleur coupée d’Anthurium. Les horticulteurs se trouvent confrontés à la bactériose, une maladie qui déprécie la qualité de la fleur, et pour laquelle il n’y a pas de variété résistante sur le marché.

Des travaux de génétique et de pathologie ont été conduits à l’Inra Antilles-Guyane, sur Anthurium andreanum et la bactérie qui l’attaque, Xanthomonas campestris cv diffenbachiae pendant la période 1994-2000. Une source de résistance a été identifiée chez un horticulteur de Guadeloupe (Mr Diard), il s’agit de la variété Lady Jane. Après vérification de la résistance par des tests d’inoculation en conditions contrôlées, un croisement a été réalisé (Lady Jane X Standard rose), qui a abouti à une population d’environ 200 hybrides, tous tolérants. D’autres croisements ont été réalisés (Lady Jane X Mauve et Lady Jane X Can Can).

A partir de 1995, le Cirad Guadeloupe a tenté de faire la culture in vitro de ces clones, pour que l’Inra puisse réaliser des tests d’inoculation avec davantage de répétitions, et ainsi avoir des éléments sur la génétique des résistances. En 2001, constat d’échec, lié semble-t-il à la présence forte de contaminants dans les vaisseaux des Aracées.

En décembre 2002, le CADH, structure d’application et de démonstration rattachée à la Chambre d’Agriculture de la Guadeloupe, envoie quelques clones à Agri-Obtention, au laboratoire UP-Vitro.

En 2005, la culture in vitro est maîtrisée, et deux clones ont fleuri : XAD 2 (fleurs rouges) et XAD 4 (fleurs roses pâles). Ces deux clones sont présents sous forme de quelques plants en serre à l’Inra Guadeloupe.

Perspectives. Pour envisager le transfert de ces résultats, différentes actions seraient à mener : multiplication de ces plants pour confirmer leur résistance en conditions d’inoculation contrôlée et évaluer leurs performances chez quelques producteurs.

• Ce produit vous intéresse ? Contactez l'INRA

Type de résultat :

Variété ou race

Avancée du sujet :

Projet en cours

Condition d’utilisation :

Licence d’utilisation

Impression de la fiche :

Version imprimable de cet article Version imprimable

Enjeux :

Biodiversité

Amélioration génétique/maladies ravageurs

Concepteur(s) :

Armelle DARRASSE

Claudie PAVIS

Guy ANAIS

Marie-Claude LEMOINE

Philippe PRIOR

***

info portfolio
Variété Lady Jane Hybride Xad4 Hybride Xad2