Accueil du site > Les auteurs > Dominique DENON
 

Dominique DENON

... a travaillé de nombreuses années au GRISP, le Groupement Régional d’Intérêt Scientifique et Phytosanitaire. Ce service de diagnostic-conseil, maintenant disparu, était dirigé et hébergé par l’INRA, et dépendait du Service de la Protection des Végétaux. Dominique y réalisait des tests de détection de maladies des plantes, l’ELISA n’a donc pas de secret pour lui.

Dominique Denon est recruté à l’INRA en 1998. Il travaille alors comme technicien avec l’équipe d’Hervé Mauléon, qui étudie l’écologie des organismes utilisés en lutte biologique : les champignons et les nématodes entomopathogènes. Il participe aux prospections sur le terrain, parfois en conditions très difficiles : imaginez que l’équipe a inspecté les sols de toutes les plages de la Guadeloupe, pour tenter d’isoler des souches de ces précieux vers microscopiques. Le budget Ambre Solaire fut faramineux.

Il a également mené des enquêtes exhaustives sur la colonisation des zones cultivées et naturelles par un ravageur introduit : le charançon de la patate douce. En parallèle, il était chargé de mener les expérimentations au laboratoire et au champ, pour mesurer l’efficacité de ces agents pathogènes contre les ennemis des cultures.

Dominique Denon est également doué pour la communication. Il a rédigé plusieurs articles et publie chaque mois le bulletin interne de son unité de recherche, ASTRO-Notes...

Pour en savoir plus, n'hésitez pas à nous contacter