Accueil du site > Mots-clés > Enjeux > Amélioration génétique/maladies ravageurs

Amélioration génétique/maladies ravageurs

Ces innovations ont pur but de s’affranchir des problèmes de bio-agresseurs des cultures, ou par le biais de l’amélioration génétique, d’arriver à des races animales ou des variétés végétales plus adaptées au contexte tropical.

 

Lutte contre le charançon du bananier

Méthode de lutte biologique contre le charançon du bananier Cosmopolites sordidus

Cette méthode combine un attractif spécifique du charançon : la sordidine, et un nématode entomopathogène : Steinernema carpocapsae, qui le parasite. Les charançons parasités vont... Lire la suite

 

Lutte alternative contre la tique créole du bétail

Méthode alternative de contrôle de l’infestation des bovins par la tique du bétail Rhipicephalus microplus en Nouvelle-Calédonie.

Dans les élevages de bovins, les tiques provoquent des pertes importantes directement, ou par les maladies auxquelles elles sont associées. De plus, ces parasites développent des... Lire la suite

 

Parasitisme des petits ruminants

Contrôle intégré du parasitisme gastro-intestinal des petits ruminants

L’usage systématique de médicaments antiparasitaires (anthelminthiques) a abouti à la sélection de populations de parasites résistantes. Le maintien des élevages de petits ruminants... Lire la suite

 

La race ovine Martinik

Une race de mouton adaptée au milieu tropical humide

L’INRA Antilles-Guyane a participé aux études qui ont abouti à la sélection du mouton Martinik. Cette race est maintenant bien établie en Martinique, et présente une bonne... Lire la suite

 

Longévité et Productivité des chèvres Créole

Augmenter la longévité des mères pour améliorer la productivité des troupeaux caprins Créole.

La longévité des chèvres dans le troupeau est un indicateur de leur adaptation au milieu d’élevage. C’est aussi un caractère sur lequel l’éleveur influe par sa politique de réforme... Lire la suite

 

Ignames aériennes

Ignames à tubercules aériens, où comment éviter certaines maladies

Les principales ignames alimentaires aux Antilles ont un tubercule souterrain. Bien souvent en fin de cycle, les tubercules sont porteurs d’agents pathogènes, qui fragiliseront... Lire la suite

 

1 | 2 | 3 | 4