Accueil du site > Mots-clés > Enjeux > Amélioration génétique/maladies ravageurs

Amélioration génétique/maladies ravageurs

Ces innovations ont pur but de s’affranchir des problèmes de bio-agresseurs des cultures, ou par le biais de l’amélioration génétique, d’arriver à des races animales ou des variétés végétales plus adaptées au contexte tropical.

 

Technique PIF

Multiplication et assainissement des bananiers plantain (Musa Paradisiaca) par la technique PIF

La technique du PIF (Plant Issus de Fragment de tige) permet de multiplier et d’assainir les plants de bananier. Elle a été proposée aux producteurs de plantain dans l’optique de... Lire la suite

 

Séminaire Systèmes Agraires de Développement 2017

Les connaissances pratiques et les expériences agroécologiques ont fait l’objet d’échanges et de partage

Des chercheurs de différentes unités de recherches de l’INRA, travaillant sur des thématiques relatives à l’agroécologie, se sont réunis pendant 2 jours, à Duclos, Petit-Bourg.... Lire la suite

 

Lutte contre le charançon du bananier

Méthode de lutte biologique contre le charançon du bananier Cosmopolites sordidus

Cette méthode combine un attractif spécifique du charançon : la sordidine, et un nématode entomopathogène : Steinernema carpocapsae, qui le parasite. Les charançons parasités vont... Lire la suite

 

Parasitisme des petits ruminants

Contrôle intégré du parasitisme gastro-intestinal des petits ruminants

L’usage systématique de médicaments antiparasitaires (anthelminthiques) a abouti à la sélection de populations de parasites résistantes. Le maintien des élevages de petits ruminants... Lire la suite

 

Bovin Créole de Guadeloupe

Le bovin Créole de Guadeloupe. Une race, un programme d’amélioration génétique.

Depuis les années 80, les chercheurs de l’Inra étudient les caractéristiques du bovin Créole et ses performances zootechniques. Leurs travaux ont abouti à la reconnaissance... Lire la suite

 

Ignames aériennes

Ignames à tubercules aériens, où comment éviter certaines maladies

Les principales ignames alimentaires aux Antilles ont un tubercule souterrain. Bien souvent en fin de cycle, les tubercules sont porteurs d’agents pathogènes, qui fragiliseront... Lire la suite

 

1 | 2 | 3 | 4